skip_to_content
Actuellement
fermé
Heures d’ouverture

Rendez-vous, pour chaque exposition, à un Takeover Thursdays éclectiques à la Konschthal. Ces évènements sont l’occasion de redécouvrir les expositions à travers le regard de nos invités. Chaque soirée est unique - imaginées par des intervenants œuvrant dans des domaines variés, elles s’articulent autour de thématiques changeantes, liées aux expositions.

À travers des concerts, lectures, rencontres, performances, ateliers, et beaucoup plus, la Konschthal fait peau neuve.

Nous ne voulons plus travailler au spectacle de la fin du monde,
mais à la fin du monde du spectacle.

Guy Debord

Les compositions architecturales dépeuplées de Titus Schade comme décor urbain, quatre contributions feront vivre les ruelles, les cours et places dépeintes. Une soirée destinée à faire résonner, vibrer et transpirer les murs de la Konschthal.

Quatre interventions vont ainsi habiter et inviter à dériver ces paysages picturaux :

  • psychanalyse urbaine avec ANPU (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine)
  • vernaculaire contemporain local avec WAA ? (WAA — Wat ass Architektur? )
  • accompagnement sonore par MAGNIDT
  • performance immersive par GOFAI

Yeah, the big takeover yeah
My, big takeover yeah, yeah
Bad Brains

Le programme de la soirée

  • 18h00 – 24h00 : Accompagnement sonore Dj MAGNIDT

Imbibant les ambiances est-allemandes des années ’80, MAGNIDT composera la bande sonore proto-électronique spécifique d’un voyage dans les profondeurs obscures de paysages austères.

Le reflet sonore de la tension et de l'agitation d'une époque révolue. Une fusion d'art sonore et visuel, où l'électronique rencontre l'énigmatique.

  • 18h00 – 24h00 : Installation : vernaculaire contemporain local avec WAA ? (WAA — Wat ass Architektur ?)

Julie Marthe Hoffmann et Boris Loder documentent par divers médias des traces du vernaculaire luxembourgeois. Le vernaculaire désigne les styles et techniques de construction traditionnels caractéristiques d'une région ou d'une culture particulière. Elle est souvent opposée à une architecture plus formelle, académique ou de haut niveau, et est généralement créée à l'aide de matériaux et de méthodes de construction disponibles localement. Elle reflète souvent les valeurs, les croyances et les modes de vie des personnes qui la créent et peut varier considérablement d'un endroit à l'autre.

  • 19h00 – 20h30 : Opération Divan par ANPU (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine)

La psychanalyse urbaine peut être considérée comme une sorte de science poétique d’un nouveau genre dont la méthode d’investigation consiste essentiellement dans la mise en évidence de l’inconscient à l’origine de l’aménagement urbain d’une ville ou d’un territoire. La psychanalyse urbaine consiste à coucher les villes sur le divan, détecter les névroses urbaines et proposer des solutions thérapeutiques adéquates.

ANPU est invitée à partager son regard sur les villes et à mettre en place une action collective pour tenter de révéler quelques caractéristiques inconscientes de leur territoire. <i>Les Opérations Divan</i> sont avant tout destinées à mieux cerner la personnalité́ de la ville au travers de la parole de ses habitants. L’ANPU installe des divans dans des points stratégiques de la Konschthal, et propose aux invités de répondre à des questionnaires dressant un « portrait chinois » de Esch-sur-Alzette et du Luxembourg.

ANPU : Jean-Maxime Santuré, alias John Maximus, krypto-paysagiste, Charles Altorffer, urbaniste enchanteur, Fabienne Quéméneur, Super vision

Note : Une opération Divan aura lieu en pré-Takeover Thursday au Centre Mercure (2-6 Place am Boltgen Esch-sur-Alzette) de 16h00 – 17h30

  • 20h30 – 21h00 : Présentation/visite du Projet WAA ? par Julie Marthe Hoffmann
  • 21h30 – 22h00 : Visite déguidée, de Esch à Berlin en passant par l'urbanité

John-Maximus, krypto-paysagiste au sein de l'ANPU tente en 30 minutes de balader les personnes présentes dans l'inconscient territorial d'Esch-sur-Alzette tout en révélant dans les oeuvres de l'artiste exposé les lois universelles de l'urbanité, considérée par tous les concepteurs de villes comme le graal urbain.

  • 22h00 – 22h30 : Performance par GOFAI

GOFAI métamorphose le spectateur en acteur en travaillant le corps entier, entre oto-rhinolaryngologie et neurologie. Fréquences et décibels vont s’aligner à l’énergie pure de corps en mouvement pour une expérience éphémère de la collision de l'énergie brute et de l'imagerie sombre. Au milieu des galeries faiblement éclairées, les tambours et les guitares enragées donnent vie aux peintures sombres. Une rencontre viscérale où la musique devient le catalyseur de la résurrection visuelle.

Curaté par : 2001

En collaboration avec :

Gratuit | Sans inscription.

Le foodtruck Tabor Food Concept sera sur place. Le bar est ouvert pendant toute la soirée.

Infos complémentaires

  • Public Tout public
  • Langue(s) FR, EN, DE, LU

© 2001/PN

© 2001/PN