skip_to_content
Actuellement
fermé
Heures d’ouverture

Artiste peintre luxembourgeoise, Tina Gillen développe depuis les années 1990 un langage visuel examinant la relation de l’individu au monde qui l’entoure, à travers les thèmes majeurs du paysage et de l’habitat. Usant du médium de la photographie au travers de ses itinérances, elle est parvenue à se constituer une banque d’images, qu’elle complète de notes sur différents sujets et de visuels collectés dans différentes sources iconographiques (magazines, cartes postales, films, documentaires, œuvres anciennes, etc.). De cet inventaire, Tina Gillen en extrait certains fragments qu’elle simplifie picturalement, soustrait ou associe à d’autres pour recomposer une image qui parle de son temps. Il s’agit d’en interroger le pouvoir, le rapport complexe entre la réalité et sa représentation. Ses compositions naviguent entre l’abstraction et la figuration, entre le monde construit et l’environnement naturel, entre l’intérieur et l’extérieur, entre le geste pictural et la rigueur du trait, entre le traitement de la toile et la mise en volume du sujet. L’ambivalence dans laquelle s’inscrit ses œuvres est d’autant plus renforcée par le jeu subtil des échelles, des perspectives, de la répétition des formes, du traitement des couleurs, des formats et des matières. Tina Gillen plonge ses sujets dans des univers sous tension et invite les visiteurs dans des atmosphères principalement figées propices à l’observation, au questionnement.

En collaboration avec la curatrice Charlotte Masse, Tina Gillen a été invitée à concevoir une exposition en relation avec son œuvre et à prendre en charge la mise en forme scénographique de ce projet, tenant compte des contraintes architecturales des espaces lui étant dédiés. L’accrochage imaginé pour cette collaboration s’inscrit dans le prolongement de ses recherches entamées sur la représentation du paysage à l’ère de l’anthropocène.

Tina Gillen (Luxembourg, 1972) vit et travaille à Bruxelles. Elle est représentée par la galerie Nosbaum Reding, Luxembourg et Bruxelles. En 2022, elle a représenté le Luxembourg lors de la 59ème Biennale de Venise avec son projet "Faraway So Close".

Vidéo: SKIN.