skip_to_content
Actuellement
fermé
Heures d’ouverture

En collaboration avec Esch2022, Capitale européenne de la culture, la Konschthal Esch organise une grande exposition rétrospective des films de l’artiste contemporain Deimantas Narkevičius. D’origine lituanienne, le travail de Narkevičius propose une vision unique, entre documentaire et perspective autobiographique, de l’époque post-soviétique de son pays natal. Après avoir participé en 1998 à la biennale européenne d’art contemporain MANIFESTA 2, Narkevičius revient au Luxembourg cette fois-ci pour retracer à Esch-sur-Alzette une œuvre cinématographique qui continue à évoluer dans les contextes géopolitiques actuels.

Le travail de Deimantas Narkevičius convoque les fantômes et témoins du passé pour les confronter à cette nouvelle société lituanienne, tout à fait consciente d’un passé récent, mais en affirmation de sa nouvelle identité européenne. (Kaunas 2022 Capitale Européenne de la Culture en est exemplaire.)

A l’occasion de cette exposition, l'intérieur de la Konschthal Esch sera de nouveau transformé en collaboration avec le bureau d'architecture 2001 en charge de la scénographie du projet avec l'artiste.

Dans le cadre de cette exposition, la Konschthal Esch co-produira le court-métrage Twittering Soul, dont la première aura lieu le jour de l’ouverture de l’exposition.

Infos complémentaires

  • Type Exposition à venir
  • Lieu Floor 00, Floor 01

BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE

Deimantas Narkevičius (né le 24 mai 1964 à Utena, RSS de Lituanie) est l'un des artistes lituaniens les plus constants et les plus reconnus sur la scène artistique internationale. Formé à l'origine comme sculpteur, Narkevičius a principalement travaillé avec le cinéma et la vidéo. Utilisant des images documentaires, des voix off, des interviews, des reconstitutions et des photographies trouvées, ses films soumettent des événements historiques aux structures narratives de la narration et du cinéma. Dans sa pratique artistique, Narkevičius examine la relation entre les souvenirs personnels et les histoires politiques, en particulier celles de sa Lituanie natale. Pour l'artiste, l'histoire elle-même est devenue à la fois matière et méthodologie.