skip_to_content
Actuellement
fermé
Heures d’ouverture

Sous le titre de Dis-placed, la Konschthal Esch s'associe au travers de sa programmation à la Ville d’Esch-sur-Alzette pour la Biennale 2024 – Architectures, d’Esch Capitale Culturelle. Découpée en deux volets répartis entre juillet 2024 et janvier 2025, la Konschthal Esch réunira les travaux d’une douzaine d’artistes internationaux et luxembourgeois autour de la notion de la “perte du chez soi”.

Ce concept du “chez soi” est souvent associé à la figure de l’architecture, d’un territoire, d’un environnement ainsi qu’à un sentiment de sécurité, de confort et de familiarité. Pourtant, des personnes ou des groupes sont quotidiennement contraints de quitter leur “chez soi” : leur domicile, leur lieu de résidence habituel, leur communauté et leur pays en raison de circonstances coercitives ou oppressives. Conflits armés, persécutions, violences, catastrophes naturelles, crises économiques et autres facteurs qui rendent le lieu d’origine insupportable ou mettent en péril la sécurité des individus conduisent à l’exode. Cette notion de la “perte du chez soi” n’induit pas systématiquement une migration : le renoncement à certaines croyances tout comme la nostalgie d’une idéologie nourrissent tout autant ce sentiment de la perte d'identité, d’appartenance à une communauté, à un “foyer”.

  • En juillet 2024 ouvrira par conséquent le premier volet de Dis-placed dans l’espace public ainsi que dans les espaces de la Konschthal Esch avec des oeuvres adaptées spécifiquement à ces lieux, avec : Vajiko Chachkhiani et Haus-Rucker-Co.
  • En septembre 2024 le second volet de Dis-placed prendra ensuite place dans les premiers niveaux de la Konschthal présentant des travaux de : Taysir Batniji, Marco A. Castillo, Vajiko Chachkhiani, Haus-Rucker-Co, Sebastian Diaz Morales, Marlene Dumas, Guillaume Delaperrière, Omer Fast, Tirdad Hashemi & Soufia Erfanian, Samira Hodaei, Candida Höfer, Hiwa K, Lisa Kohl, Gregor Schneider et The Blaze.

Originaires d'Allemagne, d’Argentine, d’Afrique du Sud, de Cuba, de France, de Géorgie, d’Israël, d’Irak, d’Iran, de Palestine ou encore du Luxembourg, ces artistes traitent de ce concept du “chez soi” et de sa perte au travers de propos autobiographiques ou recueillis d'itinérants. Entre le vécu et l’interprétation, ces images parlent de l’abandon, de la fuite, de la persécution, de l’exil, de la rencontre ainsi que de la mémoire et de l’après.

Dans le cadre de la Biennale 2024 – Architectures, d’Esch Capitale Culturelle

Infos complémentaires

  • Type Exposition en cours
  • Artiste(s) Taysir Batniji, Marco A. Castillo, Vajiko Chachkhiani, Haus-Rucker-Co, Sebastian Diaz Morales, Marlene Dumas, Omer Fast, Tirdad Hashemi & Soufia Erfanian, Samira Hodaei, Candida Höfer, Hiwa K, Lisa Kohl, Gregor Schneider, The Blaze, Guillaume Delaperrière
  • Lieu Floor 00, Floor 01, Extra muros
  • Commissaire(s) Charlotte Masse, Christian Mosar, Charles Wennig